Publié dans Perm

Doctolib et la permanence téléphonique

Tu te demandes sûrement si ça vaut encore le coup de se lancer en permanence téléphonique maintenant que Doctolib semble être partout. La prise de rendez-vous en ligne te semble s’être généralisée à tout le monde. Et tu penses qu’il n’y a plus de place pour toi ? Tu ne vois pas comment tu pourrais avoir des clients si tu créais ton entreprise maintenant. Et pourtant 😀 ! Il est toujours possible de se lancer et de vivre de son activité dans la permanence téléphonique actuellement.

1. Doctolib n’est pas omniprésent

Bien que tu aies l’impression que tout le monde médical a succombé à Doctolib, ce n’est pas le cas dans la réalité 😉.

Tout le personnel médical ne passe PAS par Doctolib. La grande majorité de mes clients n’y sont pas par exemple. Il est toujours possible de prospecter des ostéopathes, des podologues, des médecins… qui continuent à répondre au téléphone pour donner leurs rendez-vous et qui auraient besoin de tes services.

Deuxièmement, il y a toute une partie de la clientèle possible en permanence téléphonique qui n’est pas dans le médical ! Cela laisse quantité de possibilités pour une nouvelle entreprise qui arriverait sur le marché actuellement, rien que dans la catégorie des artisans par exemple 😀. Il faut prospecter régulièrement et les clients finissent par arriver 🤩 !

2. Doctolib n’est pas suffisant

Certes, quand un professionnel médical utilise Doctolib, une partie de ses rendez-vous sera prise en ligne mais ce ne sera pas le cas de tous ses rendez-vous !

Son téléphone continuera de sonner 🙄. C’est pourquoi beaucoup de mes consœurs ont des clients qui utilisent à la fois leurs services mais également ceux de Doctolib. Nous sommes complémentaires.

Il ne faut pas s’empêcher de prospecter un client sous prétexte qu’il utilise déjà Doctolib. Je suis quasi sûre qu’il pensait être complètement débarrassé de son téléphone en faisant appel à une plate-forme de prise de rendez-vous en ligne et qu’il est assez dégouté que ce ne soit pas complètement le cas !

Voici ce qu’en pense Virginie de Virginie SMI, qui a suivi ma formation et qui est installée depuis quelques mois :  » Sur 8 clientes, j’en ai 6 qui utilisent Doctolib. Elles sont contentes de collaborer avec moi car j’optimise leurs plannings, je prends le temps de discuter avec leurs patients qui me demandent très souvent à parler directement aux médecins mais après avoir échangé avec eux, je suis capable de répondre à leurs questions moi-même. Mes deux gynécos m’ont dit qu’avant, elles avaient une vingtaine de messages par jour et maintenant je leur en laisse 2-3 max. Les patients ont besoin de parler avec quelqu’un qui prenne le temps de les écouter. Doctolib n’évite pas les trous dans le planning, ni tous les appels, notamment les personnes d’un certain âge qui ne sont pas à l’aise avec l’informatique ».

La bonne nouvelle est donc qu’il est tout à fait possible de démarcher des clients qui utilisent Doctolib, au contraire ! Ils ont déjà franchis le pas de déléguer leur prise de rendez-vous

Voilà un autre témoignage de Virginie sur le groupe privé Facebook de ma formation qui a trouvé encore récemment trois nouveaux clients, dont deux qui travaillent déjà avec Doctolib :

comment trouver des clients en permanence téléphonique malgré doctolib

3. Nous sommes complémentaires

Avoir uniquement Doctolib ne permet pas d’avoir un agenda bien optimisé.

Ce n’est pas le rôle des patients d’essayer de rendre la journée du praticien la plus compacte possible. Non, le patient, lui, il s’en fiche de caler son rendez-vous à 8h du matin alors qu’il n’y en a qu’un seul autre dans la même journée à 18h… Et ça ne dérange pas le patient suivant de se caler à 14h… Comme tu peux le voir sur l’image à côté avec trois rdvs pris par internet en début de semaine dans un petit cabinet !

Ça va être ton rôle d’optimiser tout ça ! D’ailleurs il y a environ 550 télésecrétariats qui travaillent avec Doctolib, c’est donc bien que nous sommes complémentaires.

Le secrétariat peut aussi, dans les gros cabinets, bloquer des créneaux à l’avance afin de toujours pouvoir prendre les urgences.

Dans certaines professions, il n’est pas bon de laisser tout le pouvoir aux patients par le biais de la prise de rendez-vous en ligne. Il faut trouver des stratégies pour toujours pouvoir garder la même qualité de service du praticien. Et ça aussi, ça fait partie de tes missions, surtout dans l’accueil téléphonique haut de gamme.

Et tu seras là aussi pour les annulations de dernière minute, il est toujours bien d’avoir quelqu’un qui puisse réagir rapidement et boucher la place. Une annulation non remplacée, c’est à la fois du temps et de l’argent perdu pour le praticien.

En conclusion

Ce n’est pas parce que Doctolib existe qu’il n’y a plus de places pour les secrétaires indépendantes. Au contraire, nous sommes complémentaires et nous avons toujours notre place. La permanence téléphonique est loin d’être morte. Il est toujours possible de prospecter et de trouver des clients. Il existe encore pas mal de clients qui pensent qu’il n’y a que deux alternatives : les centres d’appels et la prise de rendez-vous en ligne. A toi de leur montrer qu’il y en a une troisième qui pourrait bien leur changer la vie 😀😎 !

Un commentaire sur « Doctolib et la permanence téléphonique »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.